Les types d'insuline, effets secondaires, Contre indications

quel régime alimentaire pour un diabètique?

Table des matières

Cinq choses que tout le monde devrait savoir à propos du diabète

1. Le diabète est une maladie chronique

Il touche une personne sur dix en Amérique du Nord, soit quelque 35 millions de personnes de tous âges… et ce nombre augmente de jour en jour.

2. Il existe plusieurs formes de diabète.

Diabète de type 1

• Près de 10 % des personnes atteintes de cette maladie souffrent d’un diabète de type 1. Celui-ci se déclare généralement pendant l’enfance, mais peut également se développer à l’âge adulte. Comme le pancréas cesse de produire de l’insuline, les personnes atteintes d’un diabète de type 1 doivent s’en injecter régulièrement.

Diabète de type 2

• Près de 90 % souffrent d’un diabète de type 2. Bien qu’il se déclare normalement à l’âge adulte, il peut aussi toucher les enfants et les adolescents. Quelques personnes atteintes du type 2 réussissent à conserver une glycémie (taux de glucose sanguin) adéquate, en perdant du poids ou en adoptant de bonnes habitudes alimentaires.

D’autres devront prendre des agents hypoglycémiants (sous forme de pilules), tandis que certains devront aussi s’injecter de l’insuline.

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est un trouble de santé temporaire, mais grave. Il touche de 3 à 4 % des femmes enceintes. Les risques de complications pendant la grossesse et l’accouchement sont alors plus élevés. La mère et le bébé risquent aussi de développer un diabète de type 2 plus tard dans la vie.

Le prédiabète

• Le prédiabète fait référence une glycémie plus élevée que la normale, qui n’est toutefois pas assez élevée pour un diagnostic de diabète. S’il n’est pas traité, le prédiabète peut entraîner un diabète de type 2.

3. Prévenir les complications

Toute forme de diabète devrait être traitée pour prévenir ou retarder des complications qui pourraient s’avérer sérieuses, comme des maladies des yeux, des maladies du coeur ou des reins, des lésions nerveuses ou une dysfonction érectile.

4. L’alimentation diabètique saine

Une alimentation saine est une stratégie importante pour prévenir le diabète de type 2 et pour contrôler la glycémie dans tous les types de diabète.

5. Prise en charge du diabète

Même avec une bonne prise en charge du diabète et de bonnes habitudes alimentaires, le diabète reste une maladie évolutive ; vous pourriez donc constater un moins bon contrôle de votre glycémie.

Votre professionnel de la santé pourrait vous recommander un changement de médication.

Qu’est-ce que l’insuline?

L’insuline est produite par une glande appelée le pancréas ; c’est une hormone qui permet au glucose (le sucre) de pénétrer dans les cellules du corps, où il est transformé en énergie. Le diabète apparaît quand le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que les cellules du corps sont résistantes à l’insuline. Quand cela se produit, la glycémie augmente au-delà de la normale, et du glucose peut être retrouvé dans l’urine.

Comment trouver un diététiste-nutritionniste ?

Votre professionnel de la santé, ou votre centre d’éducation sur le diabète, peut vous recommander un diététiste-nutritionniste membre de l’Ordre professionnel des diététistes. Les diététistes détiennent un diplôme universitaire en nutrition, ont complété un internat dans leur domaine et réussi un examen d’entrée.

Ce sont eux les mieux qualifiés pour vous aider à planifier vos repas. Ils peuvent exercer leur profession dans un bureau privé, à l’hôpital ou dans un centre d’éducation sur le diabète.

Les bases d’un régime alimentaire diabètique

régime alimentaire pour un diabètique
régime alimentaire pour un diabètique

Il n’existe pas de régime normalisé pour toutes les personnes atteintes du diabète. Vous devez consulter un diététiste-nutritionniste.

Celui-ci vous aidera à concevoir un régime alimentaire personnalisé, fait sur mesure pour votre mode de vie, vos préférences, vos habitudes, votre médication et l’état de votre santé.

Si vous ne pouvez consulter un diététiste immédiatement, voici ce que vous pouvez faire en attendant.

1. les repas à mangez par jour

Mangez trois repas par jour, à des heures régulières, et assurez-vous de ne jamais les espacer de plus de six heures. Vous pourriez aussi bénéficier de collations santé. Manger à des heures régulières aide votre corps à maintenir une glycémie adéquate.

2. limiter la consommation du sucre

Les personnes souffrant du diabète devraient limiter leur consommation de sucre, en prêtant une attention particulière aux sucreries, boissons gazeuses, desserts, bonbons, confitures et miel.

Plus vous mangez de sucre, plus la glycémie sera élevée. Certains édulcorants artificiels peuvent aussi vous être très utiles.

3. Limitez votre consommation d’aliments ayant une teneur élevée en matières grasses

En prêtant une attention particulière à la friture, aux croustilles et aux pâtisseries. Ces aliments peuvent vous faire prendre du poids et augmenter vos risques de développer des maladies du coeur. Comme les personnes atteintes du diabète sont déjà plus susceptibles d’en développer, réduire l’apport de matières grasses est une étape importante. Maintenir un poids santé vous aidera aussi à contrôler votre glycémie.

4. Favorisez les aliments riches en fibres

comme le pain et les céréales à grains entiers, les lentilles, les haricots et les pois secs, le riz brun, les fruits et les légumes. Ces aliments vous aideront à vous sentir rassasié et augmenteront moins votre glycémie après les repas.

Avec le temps, ce changement dans vos habitudes alimentaires pourrait aussi faire diminuer votre taux de cholestérol sanguin.

5. Si vous avez soif, buvez de l’eau. Évitez les boissons gazeuses régulières et les jus de fruits. Ceux-ci feront augmenter votre glycémie.

6. Intégrez plus d’activités physiques à votre horaire.

Faire du sport en salle est bon pour la santé, évidemment, mais il existe d’autres façons de bouger pour vous tenir en forme. Par exemple, ne prenez pas l’ascenseur, montez plutôt les escaliers ; vous pouvez aussi marcher quelques coins de rue avant de monter dans l’autobus. Plus la place que vous accordez à l’exercice physique sera grande, mieux vous contrôlerez votre poids et votre glycémie.

Les dix meilleurs conseils pour des repas savoureux et sains pour un diabétique

1. Planifier vos menus

Prenez quelques minutes chaque semaine pour planifier vos menus.

2. éviter les achats impulsifs

N’allez jamais à l’épicerie sans votre n’avez rien oublié pour préparer les repas que vous avez prévus. Elle vous aidera aussi à éviter les achats impulsifs…

Parlant d’achats impulsifs, allez le moins souvent possible à l’épicerie alors que vous avez faim.

3. Fruits Et Légumes

Dans les rayons des fruits et légumes, favorisez les produits aux couleurs vives.

• En général, plus leur couleur est foncée, plus leur apport en nutriments est élevé (pensez aux poivrons rouge vif et aux brocolis vert foncé).

• Autant que possible, achetez les fruits et légumes de saison, de manière à profiter de leur pleine saveur.

• Les fruits et légumes en conserve ou surgelés sont aussi riches en nutriments.

• Préférez les fruits mis en boîte dans leur jus. Si vous achetez des légumes ou des légumineuses mis en boîte avec du sel, rincez-les rapidement et égouttez-les avant de les manger.

4. Apprenez à bien lire les étiquettes.

• Lisez la liste des ingrédients sur les produits emballés.

• Regardez le tableau de la valeur nutritive en portant une attention particulière aux glucides, aux lipides et au sodium.

5. Équipez votre cuisine pour préparer une nourriture saine et faible en gras.

• Utilisez un panier cuit-vapeur pour cuire vos légumes à la vapeur ; cuisez-les au microondes ou faites-les bouillir recouverts d’une petite quantité d’eau.

• Utilisez une poêle antiadhésive pour vos sautés, en y mettant le moins possible de matières grasses ou d’huile.

• Placez la viande sur une grille lorsque vous la faites rôtir ou griller, de manière à permettre l’écoulement des graisses.

6. Réduisez ou éliminez les ingrédients riches en matières grasses.

• Si votre plat contient de la viande hachée, remplacez une partie de la viande par du tofu, du boulgour ou du riz brun.

• Remplacez le fromage doux par de plus petites quantités de fromages plus forts.

• Dégraissez la viande avant de l’ajouter aux soupes et aux ragoûts. Si possible, préparez vos soupes et vos ragoûts la veille et réfrigérez-les dans un contenant hermétique ; avant de les réchauffer, retirez la graisse qui est remontée à la surface.

7. Mangez de petites quantités de bons gras.

• Consommez une faible quantité de lipides saturés en favorisant le lait faible en matières grasses ou écrémé et le fromage allégé ou faible en gras, en dégraissant la viande et en retirant la peau du poulet.

• Utilisez de la margarine molle et non hydrogénée et des huiles mono-insaturées, comme les huiles d’olive et de canola. Vaporisez l’huile avec une pompe pour minimiser les quantités utilisées.

8. Remplacez le sel par des fines herbes et des épices lorsque vous voulez rehausser la saveur.

• Utilisez davantage les épices et les fines herbes que vous connaissez et essayez-en des nouvelles.

• Goûtez toujours vos plats avant de les saler.

9. Déterminez vos portions par « la méthode de l’assiette ».

10. Combattez « la distorsion des portions ».

• Servez vos repas dans des assiettes légèrement plus petites qu’à l’habitude; des portions plus petites paraîtront ainsi plus satisfaisantes.

• Des recherches ont démontré que les gens sont portés à prendre davantage de grignotines dans un grand plat que dans un plus petit. Appliquez ce constat sur vous-même : quand vous voulez vous gâter – tout le monde a bien le droit de le faire de temps en temps –, offrez-vous une tablette de chocolat miniature plutôt qu’une partie d’une grande. Vous éviterez ainsi de vous laisser tenter par cette voix intérieure qui vous dit : « Rien qu’un autre petit morceau, allez… » Achetez les sacs de croustilles de 43 g plutôt que ceux de 200 g, qui seront là pour vous tenter chaque fois que vous ouvrirez le garde-manger.

régime alimentaire diabètique

Comment faire un regime diabetique? Quoi manger?

Quand vous servez vos repas, séparez mentalement votre assiette en trois.

• Remplissez la moitié avec au moins deux sortes de légumes.

• Remplissez un quart avec des produits céréaliers et des féculents, comme du riz, des pâtes alimentaires, du couscous ou des pommes de terre.

• Remplissez le dernier quart avec une viande maigre, de la volaille, du poisson ou un substitut de viande, comme des fèves ou des lentilles.

Pour compléter votre repas, quoi de mieux qu’un bon verre de lait faible en matières grasses ou écrémé, ou encore une boisson de soya enrichie et faible en gras ? Ajoutez à cela des fruits frais comme dessert !

Connaître ce que vous mangez

Suivez ces cinq étapes faciles pour lire le tableau de la valeur nutritive.

1. La taille d’une portion.

Si vous mangez une portion de la taille indiquée dans le tableau de la valeur nutritive, vous ingérerez cette quantité de calories et de nutriments.

Comparez toujours la taille de la portion indiquée sur l’emballage à celle que vous mangez.

2. Les calories.

Le nombre de calories vous indique la quantité d’énergie contenue dans une portion.

3. Le pourcentage de la valeur quotidienne

(% valeur quotidienne, ou % VQ). Le pourcentage de la valeur quotidienne permet d’évaluer les quantités de nutriments en les plaçant sur une échelle qui va de 0 % à 100 %. Le % VQ vous indique si un alimentcontient un peu ou beaucoup d’un nutriment.

4. Mangez moins de ces nutriments

  • Lipides, lipides saturés et lipides trans
  • Cholestérol
  • Sodium

Choisissez des produits qui affichent un faible pourcentage de la valeur quotidienne pour les lipides et le sodium, particulièrement si vous êtes à risque de problèmes cardiaques ou si vous êtes atteint de diabète.

5. Mangez plus de ces nutriments

  • Glucides
  • Fibres
  • Vitamines A et C
  • Calcium
  • Fer

Choisissez des produits qui affichent un pourcentage élevé de la valeur quotidienne pour ces nutriments. Si vous êtes atteint de diabète, surveillez la quantité de glucides que vous mangez ; ceci affecte directement votre glycémie.

Pour tout savoir à propos des glucides

Pour les personnes atteintes de diabète, les glucides constituent les nutriments les plus importants du tableau de la valeur nutritive.

Quel effet ont les glucides sur votre corps ?

Les glucides que vous mangez se transforment en glucose (sucre) dans votre corps, ce qui vous donne de l’énergie. Si vous êtes atteint du diabète, vous devez surveiller la quantité de glucides que vous mangez pour contrôler votre glycémie, ou taux de glucose sanguin.

Quels types d’aliments vous fournissent les glucides dont vous avez besoin ?

On trouve les glucides dans les céréales, le pain, le riz, les pâtes alimentaires, d’autres produits céréaliers, les légumineuses, certains légumes, les fruits, certains produits laitiers et les sucres raffinés.

Quels sont les différents types de glucides ?

• Les féculents (le pain, les pâtes alimentaires, les pommes de terre).

• Les sucres (présents naturellement dans les fruits, les légumes et le lait, ainsi que les sucres raffinés comme le sucre granulé, la cassonade, le miel ou la mélasse).

• Les fibres (produits à grains entiers, les fruits et légumes).

Le type de glucides que vous mangez affecte-t-il la glycémie ?

Oui ! Pour les personnes souffrant du diabète, connaître le type de glucides permet de mieux contrôler la glycémie. À l’exception des fibres, les différents types de glucides que vous mangez se transforment en glucose sanguin.

Manger de la nourriture riche en fibres pourrait réduire votre glycémie et vous aider à vous sentir rassasié.

Autre facteur essentiel au contrôle de la glycémie : la quantité de glucides que vous mangez au même repas. Demandez à un diététiste quelle est la quantité de glucides adéquate pour vous.

Est-il important de répartir également dans la journée la quantité de glucides que vous mangez ?

Le fait de répartir également la quantité de glucides que vous mangez en une journée vous aidera à mieux contrôler votre glycémie. Celle-ci va aussi augmenter plus lentement lorsque vous consommerez des glucides dans le cadre d’un repas.

Comment calculer les glucides ?

Les glucides, que l’on trouve dans les céréales et les féculents, les fruits, certains légumes, le lait et les aliments sucrés, sont les nutriments qui ont le plus grand effet sur votre glycémie.

Un diététiste peut vous aider à faire le calcul des glucides lorsque vous planifiez vos menus ou voulez évaluer ce que vous avez mangé. Il est aussi important de surveiller la quantité de protéines et de lipides que vous mangez pour éviter des excès de calories.

Qu’est-ce que l’indice glycémique ?

L’indice glycémique (IG) mesure combien et à quelle vitesse un aliment donné fait augmenter la glycémie. Pendant la digestion, les aliments à indice glycémique bas libèrent le glucose plus lentement, sur une plus longue période de temps, et font moins augmenter la glycémie que d’autres, à indice glycémique élevé.

Les aliments riches en fibres ont généralement un indice glycémique bas – favorisez les haricots et les pois secs, les lentilles, le pain et les craquelins de grains entiers, les céréales riches en fibres et faites de grains entiers comme les gros flocons d’avoine, le riz brun et l’orge.

L’indice glycémique (IG) 2

À part quelques exceptions, les fruits et les légumes ont aussi un indice glycémique bas. La viande, le poisson, la volaille, les matières grasses et les huiles ne contiennent pas de glucides ; ils ont donc un indice glycémique de zéro.

Par contre, ils contiennent bien sûr des calories et peuvent aussi avoir un impact sur la Glycémie.

Manger plus d’aliments à indice glycémique bas peut vous aider à contrôler votre glycémie. Mais souvenez-vous que la quantité totale de glucides que vous mangez demeure importante. Que les aliments que vous mangez aient ou non un indice glycémique bas, chaque gramme de glucides fournit 4 calories.

D’où viennent les calories? Où vont-elles?

Les glucides, les protéines, les lipides et l’alcool contenus dans tout ce que nous mangeons et buvons fournissent tous des calories (donc de l’énergie). Un gramme de glucides ou de protéines fournit moins de la moitié des calories d’un gramme de lipides.

Calories  par gramme
Glucides                           4
Protéines                          4
Lipides                              9
Alcool                                7

Les calories vous fournissent l’énergie dont vous avez besoin pour toutes vos activités. Lorsque vous mangez plus de calories que ce dont vous avez besoin, votre corps les convertit en graisses. Si vous mangez continuellement plus que ce dont vous avez besoin, votre poids augmentera: 100 calories seulement par jour suffisent à vous faire prendre 4,5 kg en une année !

À propos du sodium et du sel…

Le sodium est un nutriment essentiel. Par contre, si vous en consommez trop, votre tension artérielle risque d’augmenter, ce qui représente un facteur de risque considérable d’accident vasculaire cérébral et de maladies du coeur.

Vous devriez viser une consommation maximale de sodium équivalente à 2 300 mg par jour, soit l’équivalent d’environ 1 c. à t. (5 ml) de sel.

La plupart d’entre nous mangent plus de sodium que nous en avons besoin, principalement à cause du sel qu’on trouve dans les aliments transformés et les plats préparés.

Cinq gestes que vous pouvez faire pour réduire votre consommation de sodium.

1. Consultez le tableau de la valeur nutritive des produits emballés. Cinq pour cent de la valeur quotidienne (5 %) de sodium est peu ; 15 % est beaucoup.

2. Demandez la valeur nutritive des plats offerts au restaurant et utilisez ces données pour choisir un menu plus faible en sodium.

3. Choisissez des aliments en conserve réduits en sodium, ou sans sel ajouté.

4. Rincez et égouttez les légumes et les légumineuses qui sont mis en boîte avec du sel. Réduisez ainsi la quantité de sodium d’environ 40 %.

5. Utilisez moins de sel lorsque vous cuisinez et goûtez toujours ce que vous mangez avant de saler.

régime alimentaire pour un diabètique

One Reply to “quel régime alimentaire pour un diabètique?”

  1. Cet article est l’un des meilleurs articles sur lesquels
    j’ai lu: quel régime alimentaire pour un diabètique?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.