Pansement Au Charbon Actif

Pansement Au Charbon Actif fiche technique

Pansement Au Charbon Actif est un pansement détergent des plaies infectées, composé de charbon actif imprégné d’ions argent. Il recouvre les plaies aiguës ou chroniques (pansement primaire).

Il draine les exsudats et absorbe les micro- organismes responsables de l’infection des plaies en les fixant, et il réduit la prolifération des bactéries pathogènes.

Pansement Au Charbon Actif
Pansement Au Charbon Actif

Indications d’un Pansement Au Charbon Actif

Toute plaie infectée ou à risque d’infection en premier choix thérapeutique.

  • Plaies traumatiques et chirurgicales.
  • Carcinomes spongieux.
  • Plaies en phase de détersion.
  • Ulcères de jambes.
  • Plaies malodorantes.

Prérequis indispensables

  • Connaissance des stades de développement des plaies chroniques.
  • Connaissance des types de pansements et leurs indications.
pansement charbon carboflex

Matériel

Pour le soin

  • Pansement au charbon (surtout si la plaie est malodorante et/ou en phase de détersion).
  • Un pansement vaseliné peut toutefois être utilisé comme interface.
  • Compresses ou pansement hydrocellulaire si exsudat important.
  • Bande ou film adhésif.

Pour l’Asepsie

  • Compresses stériles.
  • Sérum physiologique.
  • Gants stériles.

Préparation du patient pour un Pansement Au Charbon Actif

  • Installer confortablement le patient après la toilette (selon son type et son évolution, la plaie peut être nettoyée à l’eau et au savon).
  • Évaluer la douleur lors des pansements.

Réalisation technique d’un Pansement Au Charbon Actif

  • Faire un premier passage sur la plaie à l’aide de compresses humidifiées au sérum physiologique, pour retirer les exsudats.
  • Humidifier le pansement au charbon avec du sérum physiologique ou de l’eau stérile sauf si plaie exsudative.
  • Appliquer le pansement au charbon directement sur la plaie ou par- dessus le pansement vaseliné interface.
  • Appliquer un pansement secondaire : compresses + bande ou film adhésif ; ou pansement hydrocellulaire.
  • Au départ, il peut être nécessaire de changer le pansement au charbon toutes les 24 h.
  • Toutefois, le pansement peut être laissé en place jusqu’à 7 jours, selon la quantité d’exsudats.
pansement charbon hartmann

Evaluation de la procédure de soin

  • Le pansement est bien toléré (pas de démangeaison).
  • Le pansement n’est pas traumatique.
  • Les pansements ne sont pas changés plus souvent que nécessaire.
  • Les odeurs sont éliminées.
  • La détersion est efficace.
  • La colonisation bactérienne est réduite.
  • L’infection est absente.

À noter qu’un pansement vaseliné sera utilisé en phase de bourgeonnement comme interface.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *