La rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique: complications du diabète

Le diabète favorise la survenue de complications macro- et micro-vasculaires. Des individus avec un diabète ont 2-3 fois plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire et 80% des maladies rénales sont dus à un diabète. Le diabète peut aussi endommager les nerfs et augmente le taux d’amputations par 10-20 fois chez les diabétiques ; c’est aussi une cause principale de la perte de vision et de rétinopathie diabétique chez les adultes en âge de travailler.

La rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une complication microvasculaire de diabète. On considère qu’elle est principalement causée par une hyperglycémie chronique, qui a pour conséquence un changement dans la circulation sanguine des capillaires de la rétine qui entraine des blocages et des fuites. Lorsque la rétinopathie diabétique n’est pas traitée, elle peut mener à une perte de vision ou la cécité.

1: STADES DE RETINOPATHIE

Il y a deux stades principaux de rétinopathie diabétique ; le premier stade est la rétinopathie non-proliférante. Dans ce stade, il y a une perte des cellules des vaisseaux sanguins qui entraine des obstructions et des fuites des capillaires avec pour conséquence la diminution de l’apport sanguin. Cliniquement, ce stade est caractérisé par des anévrismes, des hémorragies et des exudats (dépôts de lipides et lipoprotéines qui causent l’inflammation). Dans le deuxième stade, la rétinopathie proliférante, à cause de l’ischémie, il y a le développement de nouveaux vaisseaux sanguins qui peut entraîner la cécité comme ces vaisseaux sont fragiles et sujets aux ruptures. A tout moment, un oedème maculaire peut également survenir en raison d’une accumulation de fluides dans le macula, qui se trouve au milieu de la rétine.

2: EPIDEMIOLOGIE DE RETINOPATHIE

La rétinopathie est diagnostiquée chez plus d’un tiers des diabétiques (34.6%). On prévoit que sa prévalence augmente avec la prévalence du diabète et il est estimé qu’avant 2030, plus de 191 millions de personnes seront atteintes d’une rétinopathie diabétique. La rétinopathie diabétique est responsable pour 15-17% de cas de cécité aux Etats-Unis et en Europe et de 3-7% et de cas en Asie du Sud-est et dans la région du Pacifique occidental.

3: FACTEURS DE RISQUE DE RETINOPATHIE

Les facteurs de risque établis pour la rétinopathie incluent : l’hyperglycémie, la durée de diabète, l’hypertension, et le type de diabète. Les facteurs de risque possibles incluent : le sexe, la dyslipidémie, les gènes, l’ethnicité, le statut tabagique, le niveau d’activité physique, le surpoids ou obésité, et les facteurs environnementaux. 

CONCLUSION

L’alimentation semble jouer un rôle important dans le développement d’une rétinopathie diabétique mais les études sont encore limitées. De nombreux aspects de l’alimentation n’ont pas encore été abordés dans les études prospectives. Un régime méditerranéen et ses composants comme les fruits, les légumes, et le poisson pourraient offrir des perspectives intéressantes en termes de prévention tertiaire.

One Reply to “La rétinopathie diabétique: complications du diabète”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.