Ulcères gastro-duodénaux

L’ulcère gastro-duodénal (UGD) est une maladie qui a longtemps été considérée comme chronique, définie anatomiquement par une perte de substance de la paroi de l’estomac ou du duodénum dépassant la muscularis mucosae. L’ulcère implique le plus souvent une bactérie, l’Helicobacter pylori.

GENERALITES

Maladie ulcéreuse car chronique et récidivante
• Ulcère bulbaire (UB) : 5/1000 (UG : 0,5/1000)
• age de survenue : 55 à 65 ans •
• Risque néoplasique pour UG

ANATOMIE PATHOLOGIQUE

• Perte de substance profonde recouverte d ’une fausse membrane jaune • unique, parfois multiples • taille variable • siège : antre (UG), bulbe (UB) • Histologie : – bloc scléro-atrophique au fond de l ’ulcère – endartérite scléreuse – hyperplasie nerveuse

PHYSIOPATHOLOGIE

•Déséquilibre entre le facteur agressif et la défense muqueuse •Hérédité (ATCD familiaux), Groupe sanguin O •Stress •Tabac •Médicaments : Aspirine et AINS •HELICOBACTER PYLORI ++ –BGN –25% de la population française, contamination dans l ’enfance, –transmission orale, bas niveau socio-économique –90% des UB et 40% des UG –rôle important dans la dyspepsie, la gastrite, K estomac, lymphome gastrique.

CLINIQUE

– douleur épigastrique à type de crampe – rythmées par les repas (survenant à jeun et calmée par la prise alimentaire) – par périodes de qques jours – parfois moins typiques (brûlures ou dyspepsie) – révélé par une complication : •hémorragie digestive •perforation •sténose exceptionnelle

EXAMENS COMPLEMENTAIRES

• Fibroscopie oeso-gastro-duodénale : – Intérêt diagnostique – recherche HP : biopsies antrales et fundiques – Biopsies UG pour rechercher de cancer

• Autres : – TOGD : à faire si sténose duodénale. – ASP si suspicion de perforation.

Traitement

Médical :

– Mesures hygiéno-diététiques : suppression du tabac, alcool, épices et piments pendant la phase douloureuse – Antisécrétoire : IPP pendant 4 à 6 semaines – Exclure les AINS •Contrôle FOGD  avec biopsies si UG •Test respiratoire pour UD

Indications chirurgicales :

•UG non cicatrisé après 12-18 mois •Dysplasie sévère sur les biopsies •Récidive sous traitement par IPP

Complications :

–Perforation : Suture chirurgicale –Hémorragie : Echec du traitement endoscopique –Sténose ulcéreuse : Gastrectomie

CAT devant une hémorragie digestive haute :

• Mise en place de 2 VVP • Hémodynamique • Erythromycine 250 mg IVL • FOGD (à faire dans les 24 heures) avec lavage, matériel de sclérose à l’adrénaline, ligature (personnel formé++) recherche de la cause : UGD, VO, oesophagite.
cause non retrouvée dans 15%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.