Advertisement
Gynecologie

Menace d’accouchement prématuré, Signes, Etiologies

Advertisement

La Menace d’accouchement prématuré est l’association de contractions utérines douloureuses et régulières et de modifications cervicales aboutissant à un accouchement prématuré en l’absence de thérapeutique médicale appropriée entre 22 et 36 SA (semaines d’aménorrhée) révolues 1ère cause d’hospitalisation pendant la grossesse étroite corrélation entre morbidité et mortalité foetale et âge gestationnel à la naissance.

accouchement prématuré

Menace d’accouchement prématuré: SIGNES FONCTIONNELS

  • Contractions utérines régulières et douloureuses.
  • Modifications cervicales utérines.

CONTEXTE

La MAP à des etiologies multiples et souvent associées :

  • grossesses multiples.
  • anomalies placentaires.
  • infections ovulaires.
  • pathologies infectieuses (notamment infection urinaire, listériose).
  • béances cervico-isthmiques.

Antécédents de La Menace d’accouchement prématuré

  • Menace d’accouchement prématuré.
  • Facteurs de risque.
  • Facteurs socio-économiques, psychologiques et environnementaux.

EXAMEN CLINIQUE

  • Utérus tonique, contractile au palper abdominal
  • Toucher vaginal (bonne valeur diagnostique dans les cas extrêmes, prudent voire contre-indiqué si métrorragies abondantes évoquant un placenta praevia) :
  • raccourcissement du col jusqu’à l’effacement.
  • ouverture du col : de fermé à plusieurs centimètres.
  • modification de la position du col (postérieur, intermédiaire, centré).
  • modification de la consistance du col (tonique, ramolli, souple).
  • hauteur de la présentation foetale (haute, appliquée, engagée).
  • Signes inconstants : fièvre (mauvais pronostic), rupture prématurée des membranes.
  • Température.
  • Bandelette urinaire (mise en évidence de leucocytes et de nitrites témoins d’une infection urinaire).
  • CIMU.

EXAMENS PARACLINIQUES SIMPLES

Signes paracliniques d’une Menace d’accouchement prématuré

BIOLOGIQUE

  • NFS, bilan de coagulation.
  • CRP : fortement liée à un risque d’accouchement prématuré si > 20 mg/L
  • Advertisement
  • Dosage de la fibronectine par méthode Elisa : très bonne valeur prédictive négative (pas de rapport sexuel ni TV ni métrorragies dans les 24 heures précédentes).
  • Groupage, phénotype, anticorps irréguliers, bilan de coagulation.
  • ECBU, prélèvement bactériologique vaginal.

IMAGERIE

Echographie du col par voie transvaginale (anormale si longueur < 25mm), recherche de protrusion des membranes.

Echographie foetale : présentation, biométrie, quantité de liquide amniotique et localisation placentaire.

Diagnostic étiologique

Rechercher une éventuelle cause infectieuse.

Diagnostic différentiel d’une Menace d’accouchement prématuré:

  • Risque d’accouchement prématuré : contractions utérines sans modification cervicale.
  • Hématome rétroplacentaire.
  • Placenta praevia.
  • Chorioamniotite :
  • hyperthermie
  • tachycardie
  • rupture prématurée des membranes avec liquide amniotique fétide voire purulent.
  • utérus douloureux à la palpation.
  • tachycardie foetale.

Surveillance:

CLINIQUE

  • Arrêt des contractions utérines.
  • Stabilisation des modifications cervicales.
  • Effets secondaires selon les traitements engagés.

PARACLINIQUE

  • Cardiotocographie externe : absence de contractions utérines et rythme cardiaque foetal
  • Echographie du col par voie trans-vaginale et foetale

À lire Aussi :

Advertisement
Share

Afficher les commentaires

Advertisement

This website uses cookies.